Ce qu’il s’est passé

Le 24 janvier 2012, environ 90 m3 de pétrole brut léger se sont échappés du réservoir 121 des installations de stockage Sumas de Trans Mountain, située sur le mont Sumas, près d’Abbotsford (C.-B.). 

La pluie ou la neige fondue a gelé dans la canalisation de drainage du toit lors d’un épisode météorologique anormalement froid. La formation de glace qui en a résulté a endommagé la canalisation de drainage du toit, ce qui a permis à du pétrole de pénétrer dans la canalisation et de s’échapper par le système de drainage. Le pétrole s’est ensuite déversé dans la zone de confinement du réservoir (c’est la zone revêtue et endiguée autour de chaque réservoir qui est exigée par les codes de conception technique à titre de précaution en cas de déversement d’un réservoir). 

Bien qu’aucun pétrole ne s’écoulait à l’extérieur de la zone de confinement, les gens des environs pouvaient sentir des odeurs. Les relevés de la surveillance de l’air ont indiqué que les odeurs étaient bien en deçà des niveaux nocifs pour les voisins ou la faune.

Nettoyage et assainissement

La phase d’urgence de l’intervention a eu lieu les 24 et 25 janvier 2012, tandis que les activités d’assainissement et de surveillance se sont poursuivies jusqu’au 16 février 2012. 

Le pétrole était contenu dans la zone de confinement de la citerne 121, dont le revêtement synthétique imperméable est recouvert d’une couche protectrice de gravier. Nous avons utilisé des camions aspirateurs pour enlever le pétrole brut. Le pétrole recueilli a été stocké temporairement sur place dans des citernes mobiles avant d’être retourné dans le pipeline du réseau. Le gravier contaminé a été enlevé et éliminé hors site dans une installation d’assainissement biologique.

Prévenir les problèmes futurs

Un équipement de surveillance continue de l’air a été installé à l’installation de stockage de Sumas et un nouveau programme de surveillance de l’air a été mis en œuvre pour surveiller les concentrations de vapeurs de pétrole dans le voisinage en cas d’incident.

Trans Mountain mène des enquêtes approfondies et traite toutes les plaintes relatives aux odeurs. Les odeurs peuvent être signalées au 1 888 876-6711, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. À la suite du déversement de janvier 2012, des mesures de notification supplémentaires ont été mises en place :

  • Notification de la répartition du service d’incendie local
  • Notification précoce pour les résidents des environs au moyen d’un système gratuit d’alerte des résidents avec option de participation; le système de notification précoce enverra un courriel ou un message textuel s’il y a un incident dont les résidents de la zone doivent être informés.

De plus, le système de drainage — qui s’est révélé être la cause du déversement — a été réparé et testé. Nous avons mis en place des procédures pour prévenir un incident similaire. Celles-ci incluent :

  • L’installation d’un système de chauffage sur les vannes extérieures du système de drainage du toit afin d’en éviter le gel potentiel.
  • Toutes les vannes de drainage sont maintenant maintenues en position fermée lorsque le système de drainage n’est pas utilisé.

Enfin, des changements ont été apportés au processus du centre de contrôle pour déclencher une intervention immédiate sur le terrain en cas d’écarts observés dans le volume de la citerne. De plus, un dispositif de surveillance du niveau du réservoir a été conçu pour améliorer la précision des changements de niveau du réservoir et minimiser les fausses alarmes.

Chargement en cours
Chargement en cours