La priorité de Trans Mountain est et restera la santé et la sécurité des membres de sa main-d’œuvre, de leur famille et de ses communautés. Face à la pandémie de COVID-19 en constante évolution, Trans Mountain et ses entrepreneurs en construction pour le Projet d’expansion Trans Moutain travaillent en très étroite collaboration pour faire en sorte que toutes et tous suivent les conseils et les directives du gouvernement et des responsables de la santé publique, tant aux niveaux provincial que fédéral.

Trans Mountain poursuit l’exploitation ininterrompue en toute sécurité de l’oléoduc Trans Mountain ainsi que la construction du Projet d’expansion Trans Mountain. Nous sommes reconnaissants envers tous nos gens qui continuent de travailler dans ces conditions difficiles et qui se dévouent à prendre toutes les mesures nécessaires pour que toutes et tous soient en sécurité, en santé et capables de travailler.

Trans Mountain surveille sans cesse les directives qui proviennent des responsables de la santé; au nombre des mesures particulières qu’elle, en conjonction avec ses entrepreneurs en construction du Projet d’expansion, prend, on trouve :

  • La mise en œuvre d’une approche de travail à la maison lorsque cela est possible
  • La mise en œuvre de mesures d’accès restreint aux centres de contrôle
  • L’interdiction imposée aux membres de la main-d’œuvre non essentielle d’accéder aux chantiers ou bureaux
  • L’étalement des quarts de travail de façon à minimiser le nombre de personnes présentes à un chantier donné, y compris le respect des recommandations proposées par les autorités responsables de la santé publique
  • Le respect des directives sur l’éloignement social chez les travailleurs – aux chantiers et dans les bureaux de chantier
  • L’étalement des pauses-café et des périodes de dîner de manière à minimiser le nombre de personnes rassemblées
  • La minimisation ou l’élimination des rencontres en personne, la tenue des réunions nécessaires dehors (par exemple, les réunions sur la sécurité), par petits groupes ou par des moyens technologiques
  • Le renforcement des protocoles de nettoyage et de désinfection et la mise à disposition accrue de produits de désinfection
  • Aux endroits où les travaux ne peuvent être réalisés sans travailler à proximité étroite, il faut d’abord consulter un conseiller en sécurité et un superviseur afin d’obtenir leur approbation, puis porter l’ÉPI et respecter les mesures d’hygiène appropriées pour poursuivre le travail
  • L’accroissement de la fréquence de nettoyage des autobus, des véhicules et des remorques et le resserrement des exigences à cet égard ainsi que la réduction du nombre de personnes transportées par véhicule conformément aux recommandations proposées par l’autorité responsable de la santé publique
  • Le fait de veiller à ce que l’orientation des travailleurs tienne compte de la prévention de la COVID-19 et de la sensibilisation du personnel et des attentes face à cette maladie
  • Le fait de veiller à ce que toutes les personnes soient dotées d’un équipement de sécurité adéquat et qu’elles comprennent les attentes en matière d’hygiène personnelle
  • La recherche de signes de fièvre ou de maladie chez les personnes qui se rendent aux chantiers
  • Le recours à du personnel responsable de la santé et de la sécurité publiques afin de suivre la mise en œuvre des directives en matière d’intervention face à la COVID-19

Bien que le caractère de chaque lieu de travail soit unique, Trans Mountain et ses entrepreneurs en construction adoptent les mesures de santé et de sécurité du gouvernement et de l’entreprise afin de protéger les effectifs sur le terrain et d’assurer la continuité des travaux en toute sécurité. Trans Mountain continue de réexaminer et de mettre à jour ses plans et d’en suivre la mise en œuvre, et ce, d’une façon quotidienne.