Le Terminal maritime Westridge de Trans Mountain se trouve dans l’inlet Burrard, à Burnaby, en C.-B. Par respect, Trans Mountain honore et reconnaît les territoires partagés des peuples Salish du littoral, le peuple Nuu-chah-nulth et les nombreuses communautés autochtones de la mer des Salish et du détroit de Juan de Fuca situés au Canada et aux États-Unis, qui cultivent des pratiques culturelles uniques et qui guident et protègent l’écosystème de la mer des Salish, y compris les rivages, l’océan et ses bassins versants.

La mer des Salish est une voie navigable culturelle et économique partagée importante. Une vie marine diversifiée, qui comprend des oiseaux, des mammifères et des plantes, s’épanouit au-dessus et au-dessous de sa surface, tandis que des bateaux de plaisance et des navires commerciaux naviguent dans ses eaux. Chaque jour, les gens de mer et les gardiens de la voie navigable peuvent rencontrer des porte-conteneurs, des vraquiers, des pétroliers et d’autres navires de haute mer qui transitent dans les couloirs de navigation maritime désignés de la mer des Salish. En raison de cet environnement maritime dynamique, la sécurité maritime devient un aspect essentiel.

Pour participer au tirage!

Tandis que commence la saison de plaisance, de pêche et de récolte, nous avons préparé un jeu-questionnaire de sept questions pour appuyer le travail de l’Administration de pilotage du Pacifique et de Transports Canada qui vise à sensibiliser au sujet de la sécurité nautique dans les voies navigables partagées.

Vous pourriez gagner un prix d’une valeur de 1 000 $!

Les personnes participantes admissibles seront inscrites à un tirage pour courir la chance de gagner un prix d’une valeur de 1 000 $, notamment une glacière rigide YETI Tundra 45 et trois gilets de sauvetage (vêtement de flottaison individuel - VFI)* Mustang.

*La personne gagnante choisira la taille des VFI.

Veuillez lire et revoir les modalités et conditions avant de participer et n'oubliez pas de lire l'éditorial La perspective d'un pilote pour vous aidez à répondre au jeu-questionnaire.

Sécurité maritime dans la mer des Salish

Le saviez-vous? Il existe toute une série de protocoles, de réglementations, de contrôles des risques et de conseils qui contribuent à la sécurité de l’environnement maritime. Servez-vous des renseignements ci-dessous pour répondre aux questions du jeu-questionnaire!

  • Couloirs de navigation maritime : Les navires de haute mer, y compris les porte-conteneurs, les vraquiers et les pétroliers, sont soumis à certaines restrictions. Ils doivent emprunter les couloirs de navigation maritime désignés, à savoir l’inlet Burrard, le détroit de Géorgie, les détroits de Haro et de Boundary, et le détroit de Juan de Fuca.
  • Pilotes brevetés : De par la loi, un pilote breveté doit être à bord de tous les navires de haute mer qui transitent dans les zones de pilotage désignées, y compris les voies de navigation maritime de la mer des Salish. La présence du pilote à bord permet de garantir la sécurité de la navigation du navire de haute mer dans les eaux locales, car le capitaine du navire peut ne pas les connaître, ce qui contribue à la sécurité de l’environnement marin et des autres utilisateurs des eaux marines. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les pilotes, cliquez ici.
  • Identification des navires : Les porte-conteneurs, les pétroliers et les vraquiers peuvent se ressembler de loin. Un moyen facile de reconnaître le type de navire est d’observer le long pont plat et de repérer la tuyauterie d’un pétrolier, les écoutilles surélevées de forme carrées d’un transporteur de vrac sec ou les conteneurs d’expédition d’un cargo porte-conteneurs.
  • Navigation : La taille et l’air d’aller des navires de haute mer font qu’ils ne peuvent pas changer immédiatement de direction ou s’arrêter complètement. On conseille aux opérateurs de petites embarcations qui se trouvent à proximité de navires ou dans des zones de trafic maritime d’éviter de traverser la voie navigable devant les grands navires et donc d’attendre que le navire de haute mer soit passé avant de traverser la voie navigable, et ce, en guise de sécurité.

Conseil rapide! Un moyen simple de savoir si l’on peut vous voir depuis la passerelle de navigation d’un navire de haute mer est de vérifier si vous pouvez voir les fenêtres situées en haut du bloc d’habitation du navire, où se trouve généralement le centre de contrôle de la navigation du navire.

  • Meilleures visibilité et sensibilisation : Envisagez d’utiliser la technologie AIS (système d’identification automatique) à bord de votre bateau afin de faire connaître votre emplacement et veillez à ce que les feux de navigation appropriés soient correctement allumés. Surveiller les chaînes 12 et 16 de votre radio pour obtenir de l’information sur le trafic et entretenir une communication ouverte avec les autres navires peut aider à la sécurité sur les voies navigables partagées.
  • Régime de sécurité maritime : Un régime complet de sécurité maritime, établi et contrôlé par Transports Canada, laGarde côtière canadienne, l’Administration de pilotage du Pacifique et l’Administration portuaire Vancouver-Fraser, supervise les réglementations, les pratiques et les contrôles des risques en place pour tous les navires qui exploitent dans la mer des Salish.
Chargement en cours
Chargement en cours