Trans Mountain a été créée le 21 mars 1951, lorsque le Parlement du Canada lui a accordé une charte, mettant en branle la construction d’un pipeline qui sert encore aujourd’hui de lien de transport entre les sables bitumineux de l’Alberta et la côte Ouest de l’Amérique du Nord.

La construction du réseau de pipeline a été un exploit d’ingénierie monumental à tous les égards. Il traverse certains des terrains montagneux les plus accidentés du monde, ainsi que des zones humides, des cours d’eau et des parcs écologiquement sensibles. Malgré ces défis topographiques, sa conception et sa construction ont été achevées en un peu plus de 30 mois. À l’époque, ce projet était comparé par plusieurs à l’achèvement du chemin de fer du Canadien Pacifique. Lorsque la première cargaison de pétrole a atteint le terminal Trans Mountain de Burnaby le 17 octobre 1953, l’événement a marqué le début d’une nouvelle ère de croissance économique pour la région.

Beaucoup de choses ont changées depuis les années 1950, y compris le rôle du réseau pipelinier lui-même. Conçu à l’origine pour transporter uniquement du pétrole brut, il a été modifié par la suite pour permettre aux clients de grouper des produits raffinés en plus du pétrole brut. Il s’agit de l’un des rares réseaux de pipelines au monde capables de ce type d’exploitation.