L'hiver va souvent de pair avec des journées de ski exaltantes, du chocolat chaud après avoir affronté la neige et des soirées douillettes au coin du feu. Mais il est aussi synonyme de dangers saisonniers comme les avalanches, des milliers d'avalanches se produisant chaque année au Canada, particulièrement dans les montagnes de la Colombie-Britannique et de l'Alberta. Elles peuvent être déclenchées par le vent, la pluie, le réchauffement des températures, la neige et les tremblements de terre, mais aussi par les skieurs, les motoneiges, les randonneurs, les vibrations de la machinerie ou même les travaux de construction.

Pour assurer la sécurité de ses travailleurs, de ses infrastructures et des collectivités, Trans Mountain surveille et patrouille régulièrement son droit de passage, et ce, en toutes saisons et met régulièrement à jour ses plans d'intervention d'urgence en fonction de l'évolution des saisons et des risques. Tous les travailleurs de Trans Mountain entreprenant des travaux dans des zones présentant un risque d'avalanche doivent suivre une formation sur la prévention des avalanches, porter un appareil de détection des avalanches et avoir un accès immédiat à des pelles et à des sondes. Ils doivent également remplir un formulaire de demande d'évaluation des risques d'avalanche au moins 48 heures avant de travailler sur le terrain. Un technicien en avalanche examinera ce formulaire et, en fonction du risque d'avalanche et du plan de travail demandé, il pourra approuver, ajuster ou reporter les travaux.

Quelques conseils pour affronter une avalanche

La préparation est le plan le plus sécuritaire, qu'il s'agisse de nos travailleurs sur le terrain ou des adeptes du plein air qui profitent des joies de l’hiver. Gardez ces conseils à l'esprit si vous conduisez, skiez, faites de la motoneige ou de la randonnée dans une zone présentant des risques d’avalanches cet hiver, y compris sur le droit de passage de Trans Mountain :

  • Si vous prévoyez un voyage dans l'arrière-pays, suivez un cours de sécurité en cas d'avalanche.
  • Lorsque vous voyagez dans l'arrière-pays, allez-y toujours en groupe. Assurez-vous d'avoir un chef de groupe expérimenté. Restez toujours dans le champ de vision de votre groupe.
  • Lorsque vous conduisez, observez et suivez les panneaux « Zone d’avalanche – Ne pas s’arrêter ».
  • Conduisez prudemment dans les zones d'avalanche car celles-ci peuvent entraver la route sans avertissement.
  • Respectez les fermetures de routes. Lorsque le risque d'avalanche est élevé, des travaux de contrôle recourant à des matières explosives peuvent être effectués à tout moment.
  • Si une avalanche bloque la route, restez dans votre véhicule, ceinture de sécurité bouclée. Attendez les secours. Il est plus facile de trouver une voiture dans la neige que d’y retrouver une personne. Conduisez jusqu'à une zone sécuritaire, si possible.
  • Évitez de traverser une avalanche, même petite.

Si, malgré l'application des mesures préventives, vous vous retrouvez pris dans une avalanche :

  • Déplacez la machinerie, l’équipement ou les objets lourds loin de vous pour éviter toute blessure.
  • Saisissez tout ce qui est solide (arbres, rochers, etc.) pour éviter d'être emporté par l'avalanche.
  • Gardez votre bouche fermée et vos dents serrées.
  • Si vous commencez à glisser avec l'avalanche, tentez de demeurer à la surface en effectuant un mouvement de nage.
  • Essayez de vous déplacer sur le côté de l'avalanche.

Si une avalanche se produit alors que vous êtes dans un véhicule, voici quelques mesures pour assurer votre sécurité :

  • Restez dans le véhicule
  • Coupez le moteur et les phares
  • Laissez les clignotants et la radio allumés
Chargement en cours
Chargement en cours