Trans Mountain peut compter sur un groupe actif de surveillants autochtones qui travaillent sur le terrain pendant la construction de tout le Projet d’expansion de Trans Mountain.

Le programme de surveillance autochtone de Trans Mountain a été mis sur pied à la suite d’une vaste campagne de mobilisation autochtone qui a commencé en 2012 dans le cadre du Projet d’expansion de Trans Mountain et des relations permanentes tissées avec de nombreux groupes autochtones le long du corridor de l’oléoduc. Le programme de surveillance autochtone permet à Trans Mountain de respecter ses engagements en matière de participation des groupes autochtones à la surveillance environnementale et culturelle pendant la construction.

Les surveillants autochtones font partie intégrante de l’équipe d’inspection environnementale du Projet d’expansion. Ils surveillent le respect des mesures d’atténuation approuvées qui visent à réduire au minimum les impacts sur l’utilisation des ressources traditionnelles, les sites patrimoniaux culturels et l’environnement pendant la construction. Les surveillants autochtones ajoutent une vision autochtone aux activités quotidiennes d’inspection environnementale.

« L’intégration, c’est vraiment important pour nous. Nous aidons à bâtir des ponts entre nos communautés et Trans Mountain », déclare Lynn Cook, surveillante autochtone et membre de la Première nation Semiahmoo. « Nous sommes les yeux et les oreilles des communautés, et pouvoir échanger ces apprentissages et ces découvertes, c’est important pour nous. Nos opinions et nos pensées comptent, et nous les rapportons à nos communautés, afin qu’elles en fassent également partie. »

Lorsque l’on parle de gestion de l’environnement, il ne s’agit pas uniquement des aspects physiques de la terre; il s’agit aussi de respecter l’utilisation traditionnelle et continue du territoire. En travaillant avec les surveillants autochtones, nous appuyons l’intégration continue des perspectives et des connaissances traditionnelles autochtones, et ce, de façon directe et pragmatique dans la surveillance de la construction sur le terrain, en particulier en ce qui concerne les aspects du territoire qui ont une utilisation et une valeur traditionnelles et culturelles.

Les surveillants autochtones sont directement impliqués dans la surveillance de la mise en œuvre des mesures d’atténuation pour les sites connus d’utilisation traditionnelle des territoires et des ressources patrimoniales qui ont émergé des années d’études de base préalables à la construction et d’autres échanges d’information. Les surveillants autochtones appuient également le processus en cas d’urgence si l’on découvre des caractéristiques traditionnelles ou culturelles non identifiées auparavant au cours de la construction. L’usage traditionnel comprend l’accès à diverses ressources dans le territoire traditionnel respectif d’un groupe autochtone, y compris la terre, l’eau et la végétation, pour l’usage des membres de la communauté. Les ressources patrimoniales culturelles font référence aux objets, aux sites ou aux endroits ayant une importance culturelle, historique ou archéologique pour les groupes autochtones et le Canada.

« Les surveillants autochtones sont des membres essentiels et intégrés de notre équipe d’inspection environnementale pendant la construction. L’intégration permet un transfert efficace des connaissances entre tous les membres de l’équipe, qu’ils travaillent dans les groupes de l’environnement ou de la construction. Elle permet également aux surveillants autochtones d’acquérir de l’expérience et des compétences transférables connexes à l’inspection et à la surveillance de l’environnement, éléments qu’ils pourront utiliser après la fin du projet », explique Sean Britt, directeur, Environnement, du Projet d’expansion de Trans Mountain.

En date de juin 2021, plus de 45 surveillants autochtones font partie de l’équipe d’inspection environnementale du Projet d’expansion de Trans Mountain.

Trans Mountain s’est engagée à travailler en collaboration avec toutes les communautés autochtones sur les territoires desquelles elle exerce ses activités. Son objectif est de tisser et d’entretenir des relations réelles fondées sur le respect mutuel, la confiance et la prospérité partagée.

Chargement en cours
Chargement en cours