En 2021, à l’issue d’un processus rigoureux et concurrentiel, Trans Mountain, au nom des expéditeurs du Projet d’expansion de Trans Mountain (PETM), a attribué à KOTUG Canada Inc. un contrat à long terme pour l’approvisionnement en services améliorés de remorquage d’escorte pour les pétroliers qui chargent du pétrole brut au Terminal maritime Westridge de Trans Mountain.

Trans Mountain exploite le seul oléoduc du Canada qui sert la côte Ouest du pays et permet aux ressources pétrolières canadiennes d’accéder aux marchés étrangers.

En vertu de cet accord, KOTUG Canada, qui est un partenariat entre KOTUG International B.V. et la société canadienne Horizon Maritime Services Ltd, escortera les pétroliers depuis les limites du port de Vancouver jusqu’à l’océan Pacifique, en passant par les voies de navigation commerciale de la mer des Salish. Pour assurer ce service, KOTUG Canada s’est associée à la Première nation Sc’ianew de Beecher Bay, stratégiquement située le long du corridor maritime.

KOTUG Canada fournira ce service à l’aide de deux remorqueurs d’escorte révolutionnaires à double carburant, méthanol et diesel, qui ont été spécialement conçus par Robert Allan Ltd, un cabinet d’architectes navals de renommée mondiale basé à Vancouver, en Colombie-Britannique. Il s’agit des premiers navires de ce type pour la côte Ouest du Canada. Les remorqueurs d’escorte sont construits par les chantiers navals SANMAR en Turquie. Leur conception offre des avantages environnementaux significatifs, car elle réduit davantage les émissions de gaz à effet de serre (GES) et le bruit sous-marin. Les remorqueurs d’escorte sont également équipés de moyens de lutte contre les incendies et les déversements, ce qui permettra de réduire considérablement le risque de déversements maritimes dans la mer des Salish et aux communautés par les pétroliers chargés ainsi que par d’autre circulation maritime commerciale.

Les nouveaux navires remplaceront les remorqueurs existants sélectionnés pour le PETM annoncés en décembre 2021 par KOTUG Canada avec la Première nation Sc’ianew. Avec un troisième navire de KOTUG Canada sous contrat à long terme avec la Western Canada Marine Response Corporation (WCMRC), les navires opéreront à partir de la marina Cheanuh à Beecher Bay sur la côte sud de l’île de Vancouver, dont la Première nation Sc’ianew est propriétaire et exploitante. Ensemble, les trois navires de KOTUG Canada contribueront à améliorer davantage la sécurité générale du réseau maritime dans la région. Les équipages de KOTUG Canada sont des marins canadiens hautement qualifiés et compétents et, en vertu du partenariat entre KOTUG Canada et la Première nation Sc’ianew (en anglais), il y aura des possibilités de carrière et de formation pour les membres de la Première nation Sc’ianew, notamment pour les postes d’intervention d’urgence et de marin.

« Nous sommes heureux d’aller de l’avant avec la Première nation Sc’ianew et de mettre en œuvre cette nouvelle solution écologique pour le programme amélioré de remorqueur d’escorte du Projet d’expansion de Trans Mountain », a déclaré Steve Widmeyer, directeur de KOTUG Canada. « Ces remorqueurs témoignent des aspirations du marché des remorqueurs de la Colombie-Britannique à améliorer les performances environnementales des activités de transport maritime et à proposer de nouvelles solutions aux défis environnementaux locaux et mondiaux. »

Au nombre des innovations apportées aux nouveaux remorqueurs, on trouve une configuration de propulsion hybride révolutionnaire permettant aux remorqueurs d’escorte d’utiliser à la fois du méthanol et du diesel comme carburants marins. Les deux navires seront équipés d’un système de liaison transversale mécanique (les derniers propulseurs azimutaux SCHOTTEL SYDRIVE) qui permet à un seul moteur d’entraîner deux propulseurs, ce qui réduit considérablement la consommation de carburant. En outre, les coques des deux remorqueurs seront recouvertes d’une peinture au graphène (de Graphite Innovation Technologies, GIT) (en anglais) afin de réduire l’encrassement biologique et d’améliorer l’aspect lisse de la coque des navires, ce qui réduira le bruit rayonnant sous-marin et rendra les navires plus économes en carburant.

Ces remorqueurs d’escorte au méthanol hautement sophistiqués sont conformes à l’approche innovante de KOTUG, qui remonte à 1999 avec le tout premier RotorTug construit, le premier remorqueur hybride à batterie converti en 2012, deux remorqueurs hybrides à batterie nouvellement construits en 2015 et le premier navire pousseur entièrement électrique récemment mis à l’eau.

« La Première nation Sc’ianew a travaillé dur pour apporter à notre communauté les ressources nécessaires à la protection de l’océan et de nos ressources naturelles », a déclaré le chef Russell Chipps. « En même temps, nous créons des occasions de développement économique et de protection de l’environnement au sein de notre propre communauté, et l’ajout de ces nouveaux remorqueurs à double carburant renforce notre capacité à participer à des solutions plus écologiques pour le transport maritime. »

« Le Projet d’expansion de Trans Mountain prévoit des mesures importantes pour protéger l’environnement marin », a déclaré Michael Davies, chef de l’exploitation à Trans Mountain. « Le réseau d’escorte amélioré permettant de faire passer les pétroliers en toute sécurité dans les eaux locales réduit le risque de déversement malgré l’augmentation globale du nombre de navires. KOTUG a apporté une solution écologique pour relever ce défi tout en s’associant à la Première nation Sc’ianew pour créer plus d’emplois sur la côte Sud de la Colombie-Britannique et étendre les bénéfices du Projet aux communautés côtières. »


Chargement en cours
Chargement en cours