Nous sommes conscients que les ruisseaux et les cours d'eau constituent une partie essentielle de notre environnement. C'est pourquoi Trans Mountain s'est engagée à maintenir le plus haut niveau de protection environnementale des cours d'eau le long du droit de passage du Projet et du tracé du pipeline.

Dans le cadre du Projet d'expansion, nous avons consacré beaucoup de temps et d’attention à déterminer la méthodologie de construction à adopter et les impacts environnementaux potentiels afin de prescrire les meilleures méthodes d'atténuation qui permettront de réduire ou d’éviter ces impacts et protéger les cours d'eau.

Au début de la planification du Projet, nous avons identifié plus de 1 000 cours d'eau et bassins hydrographiques entre Edmonton et Burnaby. Notre équipe environnementale a étudié ces importantes ressources en eau afin de recueillir des données sur le potentiel des poissons et de leur habitat, ainsi que diverses autres évaluations environnementales et techniques. Les informations recueillies, ainsi que les exigences réglementaires et les meilleures pratiques de l'industrie, nous ont permis de nous assurer que les méthodes de construction, les mesures d'atténuation et le choix du moment appropriés étaient appliqués à chaque cours d'eau. Le résultat est une meilleure gestion de l'environnement qui réduit l'impact du Projet d'expansion sur les poissons et leur habitat.

Rivière Madd en Colombie-Britannique, septembre 2022. Vue vers l'amont d'une section précédemment isolée du canal après l'installation de la conduite, montrant le substrat indigène du canal de retour dans le lit de la rivière après la restauration du lit et des berges du canal.

Pour s'assurer que nos mesures de protection environnementales fonctionnent comme prévu, des professionnels de l'environnement qualifiés sont sur place pendant la construction pour surveiller les cours d'eau et les travaux en cours. La surveillance post-construction permet de s'assurer que les mesures de réhabilitation sont efficaces et que la végétation continue de s’épanouir.

Vue en amont montrant une section isolée du canal et l'utilisation de palplanches pour réduire la perturbation du canal. Les palplanches sont enlevées une fois la conduite installée. Les palplanches sont utilisées pour la sécurité et la protection de l'environnement pendant la construction.

Nous avons également accordé un financement (en anglais seulement) de 500 000 $ à la Pacific Salmon Foundation (PSF) (en anglais seulement) pour qu'elle procède à une évaluation indépendante des travaux de construction de Trans Mountain dans une sélection de cours d'eau salmonicoles très sensibles en Colombie-Britannique, ainsi qu’à d'autres programmes visant à conserver et à protéger le saumon sauvage du Pacifique. Une fois les franchissements de cours d'eau terminés, la PSF évaluera (en anglais seulement) les impacts de la construction et les mesures de réhabilitation post-construction en fonction des engagements pris envers les organismes de réglementation, les groupes autochtones et les intervenants locaux.

Un engagement à assurer une réhabilitation efficace

La surveillance et la protection des cours d'eau et de l'environnement ne s'arrêtent pas à la fin de la construction. Nous menons d'importants travaux de réhabilitation conformément à notre plan de gestion de la réhabilitation et nous avons pris un certain nombre d'engagements pour poursuivre notre surveillance. Pendant une période pouvant aller jusqu'à cinq ans, nous retournerons vérifier chaque cours d'eau pour nous assurer que les mesures de restauration et de réhabilitation ont été efficaces.

Le plan, qui a été déposé auprès de la Régie de l'énergie du Canada (REC), garantit que nous remettrons la zone dans un état similaire ou supérieur à celui d'avant la construction, et favorise la protection des espèces végétales rares et le rétablissement des communautés de plantes indigènes.

Le ruisseau Trail en Alberta immédiatement après les travaux de réhabilitation en 2022. Le lit et les berges du canal ont été restaurés après les travaux. Des piquets de saule ou d'autres arbustes ont été installés et des tapis de noix de coco ont été utilisés pour aider à stabiliser les berges supérieures et prévenir l'érosion.
Chargement en cours
Chargement en cours