La Western Canada Marine Response Corporation (WCMRC) a réalisé d’importants progrès dans la mise en œuvre du programme d’amélioration de l’intervention en cas de déversement en vertu du Projet d’expansion de Trans Mountain. Plus de 150 millions de dollars seront investis dans du nouvel équipement, du personnel et des bases d’intervention dans la mer des Salish.

Ces améliorations constituent la plus grande expansion jamais réalisée des ressources d’intervention en cas de déversement au Canada. Elles permettront de doubler la capacité d’intervention actuelle de la WCMRC et de réduire considérablement les délais d’intervention.

Au 31 mars 2022, la WCMRC avait mis en œuvre la majorité des exigences du régime d’intervention amélioré, notamment :

Nouveaux navires

WCMRC Vessel 1

Quarante nouveaux navires d’intervention construits sur mesure ont été livrés, dont trois navires d’intervention côtière, trois navires d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures, huit péniches de débarquement, quatre bateaux de travail, 12 mini-barges et 10 barges à flèche.

De plus, on a loué un navire hauturier de ravitaillement (NHR); il sera basé à la marina Cheanuh dans la baie Beecher et devrait être en service en 2023, date à laquelle l’achèvement mécanique du projet est prévu.

WCMRC Vessel 2

À 245 pieds et avec une capacité de stockage de pétrole de 1 000 tonnes, il s’agira du plus gros navire de la flotte et permettra à la WCMRC d’organiser une intervention à grande échelle en six heures, n’importe où le long des voies de navigation. Outre l’équipement de lutte contre les déversements d’hydrocarbures, le NHR sera équipé pour la lutte contre les incendies ainsi que pour le remorquage de navires. Ce navire appuiera les services d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, afin d’accroître le niveau de protection de la mer des Salish, y compris le détroit de Haro et le détroit Juan de Fuca.

Au total, 44 nouveaux navires d’intervention supplémentaires seront livrés en vertu du Projet d’expansion de Trans Mountain, ce qui doublera la flotte de la WCMRC, qui comptera désormais 88 navires.

Nouvelles occasions d’emploi à temps plein auprès de la WCMRC

Les améliorations proposées par la WCMRC prévoyaient 137 embauches, dont 125 à temps plein, la majorité des nouveaux employé.e.s étant affecté.e.s aux nouvelles bases de l’île de Vancouver.

Les 12 postes restants devraient être pourvus d’ici la fin de l’année 2022.

WCMRC Team

Nouvelles bases d’intervention de la Côte Sud

La construction des six nouvelles bases d’intervention (en anglais) à Port Alberni, à Nanaimo, à Sidney, à la baie Beecher, sur le fleuve Fraser et dans le port de Vancouver (en anglais) est en cours ou terminée. Ces bases d’intervention servent de centres opérationnels où le personnel et l’équipement sont conservés en état de préparation et d’où une intervention rapide et efficace pourrait être assurée en cas de déversement d’hydrocarbures dans ces eaux. Les bases du port de Vancouver et de Sidney fonctionneront 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 sur l’eau.

WCMRC Port Alberni

La nouvelle base d’intervention de Sidney , sur l’île de Vancouver, a ouvert ses portes en novembre 2021 et héberge de nouveaux membres du personnel formés, un navire-écumeur, une péniche de débarquement et des bateaux de travail. La base servira d’important site d’intervention rapide en cas de déversement provenant de navires à proximité des îles Gulf.

WCMRC Base

Bien que le Projet d’expansion de Trans Mountain facilite le financement de toutes les améliorations, le nouveau personnel, les navires et l’équipement de la WCMRC seront disponibles pour tout incident de déversement le long des voies de navigation de la Colombie-Britannique. Cela permettra d’améliorer davantage la sécurité de l’ensemble du secteur de la navigation ainsi que des utilisateurs résidentiels, commerciaux et autres qui traversent et profitent des eaux au large des côtes.

Le régime d’intervention amélioré, comme le décrit la condition 91 : Plan portant sur les engagements relatifs à la prévention des déversements en milieu marin et à l’intervention de Trans Mountain, est conçu pour satisfaire aux exigences de la condition 133 de la Régie de l’énergie du Canada (REC). La WCMRC est sur la bonne voie pour mettre en œuvre la majorité des améliorations restantes d’ici la fin de 2022. On s’attend à ce que le NHR soit mis en service en 2023.

WCMRC Vessel 3

Tandis que ces améliorations se poursuivent, Trans Mountain reste déterminée à s’engager auprès des communautés côtières et des intervenants du domaine maritime de la mer des Salish. Les engagements à venir porteront sur des sujets clés, notamment le régime amélioré d’intervention en cas de déversement et l’appui aux usages marins traditionnels autochtones sûrs ainsi que l’éducation et la sensibilisation au sujet de l’intervention en cas de déversement.