L’automne dernier, au cours des études environnementales préalables à la construction, l’équipe environnementale du Projet d’expansion a repéré trois terriers de serpents dans les prairies du lac Du Bois, juste à l’extérieur de Kamloops, en Colombie-Britannique. Les espèces de serpents trouvées sont désignées dans l’annexe 1 de la Loi sur les espèces en péril, qui exige des plans spécifiques qui détaillent des mesures de protection. À la suite des plans de protection et de gestion environnementales (en anglais) du Projet, 127 couleuvres agiles à ventre jaune de l’Ouest, couleuvres à nez mince du Grand Bassin et crotales de l’Ouest ont été capturés et déplacés.

Crotale de l’Ouest qui se prélasse au soleil à l’entrée du terrier pendant la période d’entrée en terrier, à l’automne.

Vestiges d’une couvée de couleuvre à nez mince provenant d’une excavation manuelle.

Trente-cinq des serpents ont été réinstallés dans un terrier naturel présentant des caractéristiques d’habitat similaires. Lorsque l’hiver a frappé, il faisait trop froid pour continuer à relâcher les serpents dans la zone locale – les serpents et autres reptiles ont le sang froid et régulent leur température corporelle par absorption des radiations thermiques. Les serpents n’hibernent pas complètement et entrent dans un état d’inactivité ou de léthargie pendant l’hiver ou les périodes prolongées de basses températures. Cette période léthargique s’appelle brumation et implique que les serpents ont moins de chances de survivre à un déplacement vers une autre structure de terrier.

Crotale de l’Ouest et couleuvre à nez mince dans un conteneur de relocalisation.

Conformément à une demande du ministère des Forêts, des Terres, des Ressources naturelles et du Développement rural, les 92 couleuvres à nez mince du Grand Bassin et couleuvres agiles à ventre jaune de l’Ouest restantes ont été transportées au BC Wildlife Park (en anglais) pour y être temporairement gardées en captivité.

Le BC Wildlife Park est un organisme sant but lucratif qui se consacre à la réhabilitation des animaux sauvages orphelins et blessés. Il héberge près de 65 espèces différentes originaires de Colombie-Britannique, dont des couguars, des ours, des loups, des oiseaux de proie et des reptiles. Trans Mountain a fait un don pour soutenir ses efforts de conservation, d’éducation et de réhabilitation.

Notre équipe environnementale continue de travailler avec les autorités gouvernementales sur un plan de libération des serpents, de reconstruction de l’habitat et de surveillance. Elle utilisera des matériaux récupérés et conservés dans les terriers pour reconstruire l’habitat des serpents pendant la phase de réhabilitation du Projet d’expansion.

Les serpents devraient être relâchés au printemps.

Chargement en cours
Chargement en cours