La construction de l’oléoduc dans la région du Grand Edmonton s’est terminée avec succès, pour marquer l’achèvement de la construction de la première section de l’oléoduc du Projet d’expansion de Trans Mountain. À la fin de 2019, les équipes de construction ont commencé à travailler sur cette portion du Projet, qui comprenait 50 kilomètres d’oléoduc entre le Terminal Edmonton de Trans Mountain à Sherwood Park et Acheson, en Alberta.

« Il s’agit d’une étape importante pour le Projet d’expansion de Trans Mountain, rendue possible grâce au travail acharné et au dévouement de quelque 900 travailleuses et travailleurs ainsi que de nos partenaires autochtones et commerciaux locaux. Il a fallu de nombreuses années de planification et de préparation pour que cette partie du travail soit réalisée dans le respect de l’environnement et des communautés qui nous entourent », a déclaré Ian Anderson, président-directeur général de Trans Mountain Corporation.

La portée des travaux comprenait l’installation de 48 762 mètres de tuyaux, de 14 foreuses directionnelles horizontales et de 472 raccordements. Il a fallu 1,5 million d’heures-personnes de travail pour y parvenir.

« Trans Mountain est fière du travail accompli avec nos entrepreneurs qui partagent nos valeurs de sécurité, d’intégrité et de qualité », a ajouté M. Anderson. « Nous avons également été en mesure de maximiser les avantages du Projet pour les communautés autochtones et locales, puisque 22 % de la main-d’œuvre de ce segment était autochtone et que 57 millions de dollars de contrats ont été attribués à 42 entreprises autochtones. »

Trans Mountain a conclu des ententes sur les répercussions communautaires avec les gouvernements locaux de la région, en vertu desquelles une somme de 475 000 $ est consacrée à des projets communautaires locaux qui laisseront un héritage durable aux résidentes et résidents de la ville d’Edmonton et du comté de Strathcona.

Les travaux se poursuivent à notre Terminal d’Edmonton, aux stations de pompage et aux autres segments et installations du Projet d’expansion. Dans l’ensemble, au 8 janvier 2022, la construction du Projet est achevée à 45 % et, si l’on compte les activités de préconstruction, le Projet d’expansion a dépassé 55 % d’avancement général. La construction s’accélère actuellement sur les portions de l’oléoduc qui se trouvent dans la vallée du Fraser et dans les basses terres continentales de la Colombie-Britannique. Les travaux sur certaines des principales portions du Projet, y compris le tunnel de Burnaby Mountain, le Terminal Westridge et le Terminal de Burnaby, en sont tous à mi-chemin de l’échéancier de construction. En date du 31 décembre 2021, environ 12,700 personnes travaillaient sur le Projet.

Bien que la phase de construction de l’oléoduc dans le Grand Edmonton soit terminée, il reste encore plusieurs étapes avant que cette section de l’oléoduc soit prête à être exploitée et certaines activités continues seront visibles dans la région, comme la remise en état et l’ensemencement. Conformément à la Loi sur la Régie canadienne de l’énergie, les entreprises doivent obtenir l’autorisation de la Régie de l’énergie du Canada (REC) par l’entremise d’un processus appelé « Autorisation de mise en service ». Ce processus exige des résultats après une série d’essais, d’inspections et de renseignements sur la sécurité qui démontrent que l’oléoduc et les installations connexes peuvent être mis en service en toute sécurité.

Chargement en cours
Chargement en cours