La Corporation Trans Mountain (CTM) a publié ses états financiers et le rapport de la direction qui s’y rattache pour le trimestre et la période de neuf mois clos le 30 septembre 2023. Les résultats financiers de la société sont aussi inclus dans les états financiers trimestriels consolidés de la Corporation de développement des investissements du Canada.

Les résultats de CTM témoignent d’une solide performance financière et d’exploitation, la canalisation principale ayant fonctionné au maximum de sa capacité au cours des neuf premiers mois de 2023 et enregistré un débit moyen record d’environ 369 000 barils par jour au troisième trimestre. Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2023, Trans Mountain a livré environ 34 000 barils par jour au terminal maritime Westridge à Burnaby, en Colombie-Britannique, et 246 000 barils par jour sur le pipeline Puget vers l’État de Washington.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements ajusté (« BAIIA ») ajusté reflète les résultats des activités de base de CTM et pour le trimestre clos le 30 septembre 2023, le BAIIA ajusté a diminué de 0,6 M$ pour s’établir à 45,1 M$, contre 45,7 M$ à la période correspondante de l’exercice précédent. Au cours de la période de neuf mois close le 30 septembre 2023, le BAIIA ajusté a augmenté de 9,3 M$ pour s’établir à 143,4 M$, comparativement à 134,1 M$ à la période correspondante de l’exercice précédent.

Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2023, le bénéfice net a diminué de 864,6 M$ pour s’établir à une perte nette de 724,9 M$, comparativement à un bénéfice net de 139,7 M$ à la période correspondante de l’exercice précédent. Au cours de la période de neuf mois close le 30 septembre 2023, le bénéfice net a diminué de 744,3 M$ pour s’établir à une perte nette de 368,6 M$, comparativement à un bénéfice net de 375,7 M$ pour la période correspondante de l’exercice précédent.

Au cours du troisième trimestre, Trans Mountain a comptabilisé une perte nette en raison d’une perte de valeur du goodwill de 888,1 M$ sur la valeur comptable totale du goodwill lié à l’acquisition du réseau pipelinier Trans Mountain et du pipeline Puget, le 31 août 2018. La perte nette du trimestre et de la période de neuf mois clos le 30 septembre 2023 tient compte de la dépréciation du goodwill et de la charge d’intérêts, facteurs partiellement contrebalancés par la provision pour les fonds utilisés pendant la construction (PFUPC) et les coûts de financement par emprunt incorporés.

La composante liée au coût des capitaux propres de la PFUPC s’est établie à 308,7 M$ au trimestre clos le 30 septembre 2023, en hausse de 120,8 M$ par rapport à 187,9 M$ à la période correspondante de l’exercice précédent. Au cours de la période de neuf mois close le 30 septembre 2023, la composante liée au coût des capitaux propres de la PFUPC a augmenté de 347,8 M$ pour s’établir à 835,0 M$, comparativement à 487,2 M$ à la période correspondante de l’exercice précédent. La hausse est attribuable à l’effet cumulatif des dépenses en capital engagées pour le projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain (le « projet d’agrandissement »).

Au 30 septembre 2023, le projet d’agrandissement était achevé à environ 96 % et il restait moins de 16 kilomètres de conduites à installer. Trans Mountain prévoit l’achèvement des installations mécaniques au début de 2024 et la mise en service commerciale vers la fin du premier trimestre de 2024.

Consultez la version intégrale des états financiers et du rapport de la direction ici. Pour consulter le rapport trimestriel de la Corporation de développement des investissements du Canada, cliquez ici.

Mesures conformes et non conformes aux PCGR

Nous avons recours à certaines mesures financières qui n’ont pas de signification normalisée prescrite par les PCGR des États-Unis, car nous croyons qu’elles permettent à la direction de mieux évaluer nos résultats d’exploitation et comparer les résultats d’une période à l’autre. Ces mesures sont appelées mesures non conformes aux PCGR, et elles peuvent différer des mesures présentées par d’autres entités. Le BAIIA ajusté (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement et composante liée au coût des capitaux propres de la PFUPC) est une mesure non conforme aux PCGR que nous utilisons pour évaluer la performance de nos activités d’exploitation abstraction faite de l’incidence des décisions de financement, de l’amortissement sans effet sur la trésorerie et de la composante liée au coût des capitaux propres de la PFUPC sans effet sur la trésorerie.

La PFUPC (provision pour les fonds utilisés pendant la construction) est un montant qui est comptabilisé conformément aux PCGR des États-Unis par les entités à tarif réglementé afin de refléter le rendement du capital investi (capitaux propres et capitaux empruntés) dans les travaux de construction en cours.