Annonce d’engagements ESG, notamment l’avancement du travail avec les communautés autochtones, les plans de réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’engagement renouvelé de ne produire aucune émission nette d’ici 2050.

Trans Mountain Corporation a annoncé aujourd’hui la publication de son rapport environnemental, social et de gouvernance (ESG) de 2021. Le rapport communique les performances ESG de Trans Mountain pour 2021 et met en évidence les principaux engagements pour les deux prochaines années.

Au nombre des points saillants du rapport, on trouve :

  • Tisser des relations avec les communautés autochtones – L’entreprise a engagé plus de 760 entreprises autochtones (plus de 15 % du total des entreprises engagées) et a conclu 69 accords avec les communautés autochtones pour une valeur de plus de 600 millions de dollars.
  • Faire progresser l’intendance de la biodiversité, des terres et de l’eau – L’entreprise a effectué plus de 15 000 jours-personnes d’inspection environnementale sur le Projet d’expansion et investi plus de 20 millions de dollars dans des études archéologiques.
  • Améliorer la sécurité du personnel et des entrepreneurs – Les membres du personnel n’ont connu aucune blessure consignable et aucune blessure avec arrêt de travail en 2021, ont renforcé l’approche de la sécurité au sein du Projet d’expansion et ont introduit un programme « Main verte » pour les nouveaux.elles travailleurs.euses.

Le rapport présente 18 engagements ESG, qui comprennent la création d’un conseil consultatif autochtone pour aider à guider les efforts de réconciliation, d’un plan d’action de réconciliation autochtone et d’un plan de compensation des émissions liées à la construction du Projet d’expansion en 2023.

« Trans Mountain reste déterminée à gérer ses efforts ESG de manière responsable et à améliorer ses performances au fil du temps », a déclaré Rob Van Walleghem, président (par intérim), Trans Mountain Corporation. « Notre respect pour les communautés autochtones est tissé dans la trame de Trans Mountain. Il est intégré à tous les objectifs ESG. Nous savons qu’il reste du travail à faire, et nous avons hâte de communiquer nos efforts et de fournir des mises à jour sur nos engagements. »

L’entreprise est dirigée par un conseil d’administration expérimenté et est animée par une équipe de direction solide qui gère l’entreprise avec transparence, attention à une vision à long terme de la croissance et de la concurrence ainsi qu’un respect strict de l’éthique et de la conformité. Trans Mountain a officiellement intégré la responsabilité des questions ESG (y compris les risques liés au climat) dans les mandats des comités du conseil d’administration.

On a créé le rapport conformément aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, au Sustainability Accounting Standards Board (SASB), au Oil and Gas-Midstream et au Task Force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD).

Trans Mountain soutient l’ambition du gouvernement du Canada d’atteindre l’objectif de carboneutralité d’ici 2050 et a fixé des objectifs de réduction et/ou de compensation des émissions de portée 1 et de portée 2. Trans Mountain publiera un plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici la fin 2022.

Trans Mountain joue un rôle crucial et essentiel en offrant aux producteurs canadiens un lien de transport et un accès essentiels aux marchés mondiaux de plus grande valeur pour que l’approvisionnement de l’Ouest canadien puisse satisfaire à la demande de la côte du Pacifique. Trans Mountain s’efforce d’équilibrer les impacts économiques, sociaux et environnementaux des activités liées aux opérations existantes et à la construction du Projet d’expansion afin de s’assurer que le réseau pipelinier demeure un lien vital pour toute la population canadienne.

Pour en savoir plus sur le périple ESG de Trans Mountain, cliquer ici.

Chargement en cours
Chargement en cours