Trans Mountain publie aujourd’hui son Rapport sur ce que nous avons entendu, pour ainsi marquer une étape importante dans sa démarche de réconciliation. Il présente les premières idées et les premiers enseignements recueillis au cours d’un processus d’engagement spécifique avec nos travailleurs et les communautés autochtones en vue d’élaborer le premier Plan d’action en faveur de la réconciliation de l’entreprise.

Trans Mountain s’engage à travailler avec les communautés autochtones dans un esprit de coopération et de responsabilité commune, en tissant et en entretenant des relations constructives fondées sur le respect mutuel et la confiance, afin d’atteindre les objectifs commerciaux et communautaires respectifs.

Trans Mountain cherche à élaborer un Plan d’action en faveur de la réconciliation qui s’appuie sur l’engagement – tant à l’interne qu’à l’externe – et évoluera au fil du temps. Pour commencer, nous avons organisé en 2023 14 séances d’engagement auprès de 60 participants. En raison de la réaction et de la nécessité de prévoir plus de temps pour l’engagement, des séances supplémentaires sont prévues pour 2024. Les commentaires de nos travailleurs et des communautés autochtones sont essentiels à l’élaboration de notre cadre, qui comprend des piliers et des engagements et fournira une approche structurée pour faire avancer nos efforts de réconciliation. Bien qu’il soit toujours possible d’avancer, nous sommes fiers du travail accompli par Trans Mountain sur la voie de la réconciliation.

Le Rapport sur ce que nous avons entendu guidera l’orientation future de Trans Mountain et éclairera les gestes spécifiques qu’elle posera au cours de l’élaboration de son Plan d’action en faveur de la réconciliation qui sera publié en 2024.