À la suite d’un examen volontaire de ses pratiques en matière de sécurité et de travail, le Projet d’expansion de Trans Mountain a entamé le processus de reprise de la construction. Une remobilisation progressive des 7 000 employés de l’entreprise commencera cette semaine.

À la suite de deux incidents graves survenus en milieu de travail au cours des derniers mois, Trans Mountain a volontairement interrompu ses activités et a entrepris un examen approfondi de tous les protocoles et de toutes les pratiques de sécurité en milieu de travail. La Régie de l’énergie du Canada et d’autres organismes de réglementation continuent d’examiner ces événements de manière indépendante et Trans Mountain collabore pleinement aux enquêtes respectives.

En vertu du processus d’arrêt pour des raisons de sécurité et d’enquête au sujet des incidents, l’entreprise et ses entrepreneurs ont identifié des possibilités d’amélioration des mesures de sécurité, dont certaines pourraient avoir contribué aux événements des derniers mois. L’entreprise s’est concentrée sur les questions de conformité, de communication, d’examen des incidents évités de justesse au chantier et de rapports à leur sujet ainsi que d’aptitude des travailleuses et des travailleurs à travailler, et les a examinées, car une enquête menée après un incident a révélé un cas isolé d’un travailleur ayant échoué à un test de dépistage de drogue et d’alcool.

En réponse à l’examen approfondi des programmes de sécurité au sein de Trans Mountain et de ses entrepreneurs, le conseil d’administration et la haute direction de Trans Mountain ont pris des mesures immédiates pour renforcer la culture de sécurité afin de garantir que les pratiques et les procédures de l’entreprise en milieu de travail satisfassent aux normes de sécurité les plus élevées. La sécurité en milieu de travail est la plus haute priorité.

Le processus de reprise commencera par la formation et la réorientation de toutes les superviseures, de tous les superviseurs, de toutes les travailleuses et de tous les travailleurs en matière de sécurité – avant la reprise des travaux. Tous les employés et la direction s’engagent personnellement à faire en sorte que tous les aspects de la sécurité en milieu de travail restent primordiaux, afin que toutes les travailleuses et tous les travailleurs soient en sécurité au travail et puissent tous les jours rentrer en toute sécurité chez eux pour être auprès de leurs proches.

Au nombre des améliorations particulières apportées aux procédures de sécurité de Trans Mountain, on trouve:

  • Une formation plus rigoureuse en matière de sécurité en milieu de travail, notamment en ce qui concerne le fonctionnement sûr de l’équipement à proximité d’autres travailleuses et travailleurs et la communication entre eux
  • Des inspections renforcées et des vérifications régulières du milieu de travail
  • Des rapports rigoureux sur les incidents et les incidents évités de justesse, appuyés par des plans et des systèmes de mesures correctives
  • De l’équipement et des protocoles de communication mis à jour pour un fonctionnement efficace aux chantiers
  • Le renforcement de la supervision des chantiers et l’identification de champions quotidiens de la sécurité aux chantiers
  • Une meilleure planification de la sécurité en ce qui concerne les activités à grand risque, y compris l’élaboration de plans de chantier détaillés pour contrôler les mouvements du personnel, l’emplacement de l’équipement lourd et les responsabilités de supervision
  • Une meilleure évaluation de l’aptitude au travail, y compris des tests de dépistage de drogues et d’alcool
  • Le rehaussement de l’embauche et de la formation du personnel particulièrement chargé d’assurer la sécurité pendant les activités à grand risque et les activités quotidiennes


Trans Mountain se consacre à assurer la sécurité de ses employés, fournisseurs et intervenants et s’engage à veiller à ce que tous les systèmes de gestion de la sécurité soient en place, y compris les protocoles liés à la COVID-19, afin que chacun puisse retourner au travail en toute sécurité. Toutes les travailleuses et tous les travailleurs qui retournent au projet seront soumis à un test de dépistage de la COVID-19 et à un test d’aptitude au travail avant d’être autorisés à travailler à un chantier.

Le Projet d’expansion de Trans Mountain ouvrira de nouveaux marchés mondiaux, contribuera à faire progresser la réconciliation avec les peuples autochtones, notamment par le biais de perspectives économiques, et générera des revenus pour aider à financer des solutions énergétiques et climatiques propres pour le Canada.