Trans Mountain est présente dans l’inlet Burrard depuis presque 70 ans. Le saviez-vous? Nous chargeons des navires à partir du quai 61, notre ancien quai, au Terminal maritime Westridge depuis 1965.

Nous entrons désormais dans une nouvelle ère opérationnelle tandis que l’expansion du Terminal maritime Westridge touche à sa fin. Notre complexe moderne de quai à trois postes d’amarrage sera une installation de classe mondiale dotée d’une technologie de pointe, y compris un système d’amarrage dynamique avec des défenses de quai spéciales et un nouveau système d’approche des navires. Chaque poste d’amarrage est équipé de deux bras de chargement maritime articulés et d’un troisième bras qui fait partie du système amélioré de gestion des vapeurs marines du Terminal maritime Westridge. On trouvera un quai où les remorqueurs, les bateaux à flèche et des navires d’intervention d’urgence peuvent s’amarrer et un prolongement des terres le long de la rive pour accueillir le nouvel équipement.

Vue aérienne du Terminal maritime Westridge, juillet 2023.

Une fois achevée, cette nouvelle installation garantira une rotation efficace et sûre des navires afin de satisfaire à l’augmentation de la capacité de chargement résultant du Projet d’expansion de Trans Mountain. En aidant ses expéditeurs à satisfaire à la demande mondiale de pétrole, Trans Mountain restera un acteur et un contributeur clé de l’industrie énergétique canadienne pendant les annéesà venir.

Le poste d’amarrage 1 est opérationnel

Tandis que l’on termine les dernières phases de la construction, Trans Mountain met en service certains éléments de la nouvelle installation du Terminal maritime Westridge afin d’assurer le fonctionnement ininterrompu de la conduite 1 existante. Le poste d’amarrage 1 a été mis en service à la mi-juillet, après le transfert réussi des activités liées au pétrole brut et au carburéacteur depuis le quai 61.


Le premier navire d’exportation, le M/T Pacific Garnet, entre dans le parc à bateaux du Terminal maritime Westridge pour s’amarrer au poste d’amarrage 1 récemment mis en service.

Le départ du premier navire d’exportation du poste d’amarrage 1 marque une étape importante du Projet d’expansion. Cette première escale d’un navire d’exportation au poste d’amarrage nouvellement construit représente un pas en avant dans nos activités et a été réalisée grâce à l’engagement inébranlable de Trans Mountain en faveur de la collaboration, de la sécurité et du travail d’équipe.

Vue du poste d’amarrage 1 nouvellement mis en service au Terminal maritime Westridge. Le quai 61, ancien poste d’amarrage, est visible à l’avant.

Pour préparer la mise en service du poste d’amarrage 1, nous avons mis en place de nouveaux systèmes et plans d’exploitation, notamment un nouveau système de gestion du terminal, des plans d’intervention d’urgence actualisés, un plan de prévention de la pollution par les hydrocarbures, de nouveaux systèmes d’extinction des incendies, des moyens d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures et une main-d’œuvre qualifiée élargie. Plus tard, sous réserve de l’obtention du permis, le poste d’amarrage existant sera supprimé.

Le M/T Pacific Garnet a quitté le terminal à la mi-juillet après avoir chargé avec succès des produits à partir du poste d’amarrage 1.

La construction de la conduite 2 et des nouvelles conduites de livraison Westridge n’étant pas encore achevée, la mise en service du poste 1 ne permettra pas de faire augmenter le volume de produits ni le nombre de pétroliers faisant escale au Terminal maritime Westridge, et ne constitue pas non plus le début des activités postérieures au Projet.

Chargement en cours
Chargement en cours