Beaucoup de choses ont changé dans la conception et l’exploitation des réseaux pipeliniers depuis que les premiers ont été construits au Canada et aux États-Unis dans les années 1860. Ces premiers pipelines de petit diamètre ont été mis hors service depuis longtemps, et les pipelines modernes bénéficient de certaines des technologies les plus avancées et les plus respectueuses de l’environnement :

Centre de contrôle centralisé

Notre centre de contrôle centralisé surveille les débits, les pressions et les caractéristiques des fluides 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Les fluctuations peuvent être détectées rapidement, alertant les opérateurs des fuites potentielles et leur permettant de fermer les lignes et de faire intervenir les équipes.

Valves

 

1475019837-checkvalve.png?mtime=20170627233423#asset:1120

Les clapets anti-retour sont des dispositifs mécaniques qui ne permettent qu’un seul sens d’écoulement. Si la pression en amont des canalisations diminue, la valve se ferme et arrête le débit. Si la pression en aval d’un clapet anti-retour dépasse la pression en amont, le clapet se ferme et arrête automatiquement le débit. Par conséquent, ils sont généralement placés au bas des longues pentes et du côté aval (par rapport au sens d’écoulement du pipeline) des principaux franchissements de cours d’eau.

1475019890-blockvalve.png?mtime=20170627233503#asset:1121

Les valves de sectionnement sont généralement automatisées et peuvent être commandées à distance. Elles sont équipées d’un actionneur électrique relié par satellite ou autre système de communication. Si un problème est détecté et envoyé au centre de contrôle sous forme d’alarme, l’opérateur suit des procédures écrites, qui peuvent comprendre l’arrêt du pipeline et la fermeture des valves de sectionnement pour isoler la zone jusqu’à ce que l’état puisse faire l’objet d’une enquête et être résolu.

Revêtement haute performance

1475019901-coating.png?mtime=20170627233600#asset:1122

Les systèmes de revêtement haute performance réduisent considérablement les risques de corrosion.

1475019914-smart-pigs.png?mtime=20170627233638#asset:1123

Des outils d’inspection internes appelés racleurs intelligents sont envoyés dans le pipeline avec le produit. Munis d’ordinateurs de bord et de capteurs, ils mesurent le diamètre de la conduite et l’épaisseur de la paroi de la conduite et peuvent détecter les bosses, gouges ou autres dommages à la conduite. Les essais par ultrasons ou transmission électromagnétique et acoustique permettent de détecter les signes de corrosion ou de fissures qui se sont formées dans la conduite.

Chargement en cours
Chargement en cours